Quels sont les bénéfices des jouets chez les enfants ?

Depuis toujours, les enfants s’amusent avec des jouets de leur plus jeune âge jusqu’à leur adolescence au moins. Cependant, au delà d’être amusant ces jouets ont-ils une réelle fonction pratique et intellectuelle ? La réponse est oui. Le principe de jouets éducatifs à déjà été mit en lumière depuis les années 1600 et est depuis de mieux en mieux compris, surtout depuis l’arrivée des neurosciences. Dans cet article nous allons donc vous présenter les différents bénéfices que les jouets ont sur votre enfant.

L’éveil des sens

Lorsqu’un bébé vient au monde il n’a pas encore pris pleinement conscience de son corps et de ses facultés. C’est pourquoi il est important de lui permettre de stimuler ses sens avec des jouets.

Le hochet est pour cela un excellent jouet car il se décline sous différentes formes. Vous pourrez ainsi l’utiliser pour l’éveil de l’ouïe (avec une clochette notamment), mais également du toucher avec des textures différentes ainsi que la vue avec des couleurs variées.

Une fois rendu aux alentours de un an le bébé commencera à délaisser peu à peu son hochet afin de se tourner vers des jouets plus complexes comme des puzzles ou des jeux de construction.

Le développement de la motricité et de la motricité fine

La motricité globale comprend les mouvements qui impliquent l’ensemble du corps comme s’asseoir, marcher, tourner etc… Alors que la motricité fine englobe les mouvements plus délicats comme ceux réalisés avec les doigts. On y retrouve par exemple la pince, un geste important que doivent apprendre à maîtriser les plus petits qui correspond à toucher l’extrémité de ses doigts avec son pouce.

Pour permettre à un enfant de développer sa motricité et son habileté il est donc important de lui donner des jouets qui le mettront à l’épreuve et où il sera libre de s’exercer. Dans le cas de la motricité globale le tapis d’éveil est un jouet presque incontournable qui laisse une quasi totale liberté au petit. Pour ce qui est de la motricité fine, comme cité précédemment les puzzles sont d’excellents jouets qui permettent d’évoluer avec l’enfant en difficulté mais qui, comme nous allons le voir, lui permettront également de développer ses facultés cognitives.

Si vous voulez savoir à quel âge donner un puzzle à votre enfant n’hésitez pas à consulter cet article : Quel type de puzzle pour quel âge ?

Au fil du temps il vous faudra bien sûr adapter les jouets à l’âge de votre enfant pour toujours lui permettre de s’améliorer. Dès l’âge de trois ans vous pourrez par exemple commencer à le mettre sur un cheval à bascule pour qu’il développe davantage sa motricité globale ainsi que son sens de l’équilibre. Cela lui servira dans quelques années quand il commencera à vouloir rouler en vélo.

👉 Voir l’article : Quel vélo acheter à son enfant ?

Amélioration des capacités cognitives

Au delà de la motricité les jeux ont également un impact sur le développement intellectuel de votre enfant. Ce n’est bien évidemment pas le cas de tous mais beaucoup peuvent permettre à un enfant d’être mieux préparé à l’arrivée de nouvelles matières scolaires comme les mathématiques.

Les puzzles et les casse-tête de manière générale vont par exemple faire travailler la capacité de concentration d’un enfant mais aussi sa mémoire et sa géométrie dans l’espace. Ce qui par la suite peut être utile en géométrie.

Plus largement, les jouets permettent également d’initier les enfants aux choses indispensables qu’ils devront connaître comme par exemple :

  • les animaux
  • les moyens de transport
  • les chiffres
  • les lettres
  • les formes

En adaptant toujours les jouets à l’âge d’un enfant vous lui permettrez de s’amuser de manière productive. C’est pourquoi il est important de ne pas négliger les jouets dans l’éducation d’un enfant et qu’il faut soigneusement les sélectionner, surtout lors de ses premières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *