Choisir le siège auto du bébé, les critères à prendre en compte

Aujourd’hui, le siège auto est un accessoire incontournable. Il est même obligatoire pour tout déplacement en voiture avec bout de chou. Parmi les nombreux modèles qui sont disponibles sur le marché, faire son choix n’est pas évident. Découvrez les différents critères à prendre en compte pour sélectionner le bon modèle de siège auto de bébé.

Utilité du siège auto pour bébé

siège autoLe siège auto de bébé est un équipement indispensable pour les trajets et voyages en voiture avec bébé. D’ailleurs, depuis la date du 1er janvier 1992, tous les enfants n’ayant pas dépassé dix ans doivent être assis dans un équipement adapté. Il convient de souligner que les modèles qui datent d’avant 1985 sont désormais proscrits.

Ce dispositif permet au petit bout d’être installé confortablement et il lui offre une sécurité optimale à celui-ci en cas de choc ou d’accident inattendu. Du fait de son utilité, il est indispensable d’investir dans un siège auto de bonne facture qui est adapté à votre enfant. Il faut tenir compte de l’âge de ce dernier et de son poids, entre autres.

Acheter un siège auto Nania pour bébé adapté et fiable

Quel que soit le modèle de siège auto de bébé que vous allez acquérir (qu’il s’agisse d’un spécimen de la marque Nania ou autre), il est important de vous assurer que celui-ci est conforme aux normes en vigueur en la matière. Vérifiez la présence d’une estampille NF ou CE qui sont gages de qualité et fiabilité. A noter que le siège auto Isofix et le rehausseur Isofix impliquent une facilité d’installation et une sécurité optimale.

Ensuite, il est nécessaire de connaître les différentes catégories de sièges disponibles sur le marché. Le groupe 0 s’utilise dès la naissance jusqu’à 10 kilos environ. Le groupe 0+ peut être utilisé jusqu’à 13 kilos. Puis, le groupe 1 est destiné aux enfants pesant entre 9 et 18 kilos. Enfin, les sièges des groupes 2 et 3 sont conçus respectivement pour les enfants pensant entre 15 et 25 kilos et 15 à 36 kilos. Vous devez vous assurer que l’équipement choisir est « universel ». Ce qui veut dire qu’il pourra être utilisé dans tous les modèles de voiture. En outre, vérifiez que la fixation et le démontage de ce dispositif se font aisément. Il ne faut pas hésiter à effectuer des comparaisons et essayer différents modèles en magasin afin d’être certain de faire le meilleur choix.

A chaque âge un siège

En fonction de l’âge de votre enfant, vous opterez donc pour un siège auto pour bébé spécifique. Entre la naissance et neuf mois, le choix est donné entre le siège auto coque et le landau. Durant les premiers mois de sa vie, bébé ne tient pas encore bien sa tête. Son cou et sa nuque ont ainsi besoin d’un excellent soutien. Le siège coque offre un véritable cocon à bout de chou. Il est encore plus confortable lorsqu’il est équipé d’un repose-tête et d’un réducteur d’assise. Il convient de souligner que cet équipement s’installe toujours dos à la route et à l’arrière de la voiture. Le landau nacelle propose encore plus de confort et se révèle idéal pour les nourrissons. A noter qu’il existe des modèles qui font partie d’un lot 3 en 1 et sont compatible avec une poussette.

Pour les plus grands, il y a les sièges baquets et les rehausseurs qui sont agrémentés ou non d’un dossier. Dans la mesure où votre enfant va utiliser cet accessoire pendant de longues années, il est vivement recommandé de miser sur un modèle de qualité. Il est alors conseillé d’opter pour un siège auto de marque comme le siège auto Boulgom ou encore le siège auto Nania. Ces gammes se déclinent dans de nombreux modèles, à choisir en fonction des besoins et du budget de chacun.

Quel que soit le modèle ou la marque, vérifiez que le dossier est bien réglable. En ce qui concerne les sangles, elles doivent être assez longues pour s’adapter à la taille de l’enfant tout au long de sa croissance. De façon générale, les modèles avec ceintures sont préférables à ceux qui sont agrémentés de courroies. Pour un confort optimal, la présence d’un dossier ou d’un accoudoir est de mise.

Il convient aussi de mentionner les sièges dit évolutifs ou 3 en 1. Particulièrement polyvalents, ces modèles évoluent en même temps que l’enfant. Du fait de leur particularité, il s’agit de modèles assez chers. Néanmoins, sur le long terme, l’investissement en vaut la

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *